Les projecteurs 2D VIEW-MASTER

Posté par Patrice Guerin le 15 décembre 2022

View-Master 16  Publicité de 1965.

Pour que les vues puissent être montrées à plusieurs personnes, « à la maison, dans une salle de classe ou lors de projection commerciale », View-Master a mis au point différents modèles de projecteurs pouvant projeter une seule des deux vues du couple stéréoscopique figurant sur un disque. « Il permet de projeter des images Kodachrome en couleur à moins d’un quart du coût des diapositives 35 mm. »

VOIR : Les visionneuses stéréo VIEW-MASTER - Les images sur disques VIEW-MASTER

View-Master 17  View-Master 18Modèle N°1 en métal 1949

Le projecteur est de construction robuste et très simple à utiliser. Ses caractéristiques principales sont : objectif f/3.0 Anastigmat ; corps entièrement moulé sous pression ; fenêtre de lecture de titre prismatique éclairée ; interrupteur intégré ; dispositif de focalisation de lentille sensible ; réglage de l’inclinaison.

View-Master 19Modèle Junior

Ce petit projecteur très courant est utilisé pour des projections à moins de 2 mètres et images de petit format (≈25cm).

View-Master 20Modèle Standard

Ce projecteur permet des projections de 2 à 4 mètres et images de moyen format (≈50 cm).

View-Master 21Modèle De Luxe

Ce projecteur est identique au modèle standard avec un certain nombre d’améliorations. Il permet de faire des projections familiales entre 2 et 6 mètres et images de grand format (≈1 m).

View-Master 22Modèle 111, années 1970.

View-Master 23  View-Master 24

 

Pour en savoir plus sur l’histoire des View-Master et de son premier designer Karl Kurz, nous vous recommandons vivement de visiter ce site en anglais : CLIQUER ICI

View-Master 26  Prototype en bois du premier projecteur View-Master S1 datant de 1946

 

 

Publié dans Stéréoscopie | Pas de Commentaire »

Les images sur disques VIEW-MASTER

Posté par Patrice Guerin le 19 juillet 2021

View-Master 1 Publicité américaine, View-Master (modèle E) 1956-1960.

Le procédé View-Master a été inventé vers 1938 /1939, par l’américain Wilhelm Gruber associé à la société Sawyer’s Photo Services qui commercialisait des photographies, principalement sous forme de cartes postales. Les premières images et visionneuses ont été officiellement présentées à l’Exposition universelle de New York en 1939 puis à l’exposition Golden Gate de 1940 à San Francisco.

View-Master 2.1 View-Master 2.2Disques View-Master.

L’intérêt de cette visionneuse est de voir « en trois dimensions (relief) des images en couleur prises sur du film Kodachrome ». On l’a bien compris : la vente des visionneuses permet surtout de commercialiser des images photographiques en couleurs, montées sur des disques en carton rigide de 9cm de diamètre. Chaque disque contient 7 paires d’images (format 11,5 x 10 mm) placées symétriquement par rapport à l’axe du disque. 7 encoches situées sur le pourtour permettent de faire tourner le disque image par image. Ce “commerce” d’images repose sur la même démarche que les visionneuses Pathéorama commercialisées par Pathé à partir de 1923.

VOIR : Le Pathéorama et la lanterne Cocorico

View-Master 3.1View-Master 3.2 Catalogue “Stereoscopic Pictures View-Master” © 1947.

Ce catalogue de 1947 répertorie les disques disponibles à l’époque. L’introduction précise : « Plus de deux mille vues individuelles contenues sur les “disques View-Master” sont répertoriées et décrites dans les pages suivantes. Au fur et à mesure de la production de nouveaux disques éducatifs, scientifiques et scènes mondiales (monuments et paysages), ils seront répertoriés et décrits dans les prochains numéros de ce catalogue. » Lorsque Sawyer’s est acheté en 1966 par la société GAF (General Aniline & Film), les nouveaux catalogues voient arriver de nombreuses franchises culturelles, issues notamment des secteurs du cinéma et de la télévision.

View-Master 4.1 View-Master 4.2 View-Master 4.3 Série de 3 disques “Blanche-Neige” avec pochette à gauche et livret à droite, 1955.

En 1951, Sawyer’s achète Tru-Vue, le concurrent direct de View-Master. En plus d’éliminer leur principal rival, la reprise permet à Sawyer’s d’acquérir les droits d’utilisation des vues extraites des films Disney. Cet ajout au catalogue View-Master popularisa ces petites visionneuses et compléta les sujets éducatifs par des images divertissantes.

View-Master 4b  Paire de vues stéréos Blanche-Neige, disque III, vue 18.

Cette vue extraite du disque III Blanche-Neige est intitulée “les nains essayent de la ranimer”. Printed in Belgium, all rights reserved, Sawyer’s Europe S.A. © 1955 by Sawyer’s Inc.

Série Sciences n°4lgt  Série Sciences n°5lgt  Série Sciences n°6lgt

Ci-dessus trois pochettes issues de la “Série Sciences” (années 1970) contenant chacune 3 disques de 7 vues stéréos (soit 21 vues) et les commentaires allant avec chaque vue.

VOIR : Les visionneuses stéréo VIEW-MASTER - Les projecteurs 2D VIEW-MASTER

 

 

Publié dans Images projetees, Stéréoscopie | Pas de Commentaire »

Les visionneuses stéréo VIEW-MASTER

Posté par Patrice Guerin le 19 juillet 2021

View-Master 5  Publicité française, View-Master (modèle E) 1956-1960 « prononcez Viou-Mastair”.

La visionneuse stéréo View-Master se présente sous forme de jumelles dans lesquelles on insère un disque en carton cranté comportant 7 paires de diapositives, chaque œil visualisant une paire d’images distinctes. Celles-ci peuvent être identiques et forment une image en deux dimensions, ou peuvent présenter la même scène sous un angle légèrement différent afin de former une image en relief.

VOIR : Les images sur disques VIEW-MASTER - Les projecteurs 2D VIEW-MASTER

 

View-Master 6 Visionneuse stéréo View-Master, considérée comme le modèle N°1, source commons.Wikimedia.org.

Les premières visionneuses View-Master sont fabriquées en plastique de type « Bakélite » avec des pièces métalliques en acier inoxydable. Un levier métallique avec ressort permet de faire tourner le disque vue par vue. Les lentilles en verre optique sont soigneusement rectifiées et polies. Chaque modèle est testé en usine puis emballé individuellement avant expédition. (Extrait du catalogue de 1947.)

View-Master 7.1View-Master 7.2 Visionneuse stéréo View-Master Standard 1947.

Le stéréoscope View-Master Standard (considéré comme le modèle N°2) est une visionneuse ronde équipée, en bas, de deux charnières permettant d’ouvrir le dos pour changer les disques. NB Le modèle N°1 ne possède qu’une seule charnière.

View-Master 8.1View-Master 8Visionneuse stéréo View-Master De Luxe 1947.

Le stéréoscope View-Master De Luxe est de conception plus moderne. Il ne possède pas de charnière mais une simple fente de chargement située sur le bord supérieur. Le mécanisme robuste, fermé et infaillible « assure des années de fonctionnement parfait ». Un obturateur intégré “occulte” le mouvement de changement d’image.

View-Master-13Modèle D (1955-1972)

Le modèle D est considéré comme l’appareil ayant eu la meilleure qualité optique car il possède une molette d’ajustement des optiques. Il est très recherché par les collectionneurs pour cette raison.

View-Master 9Modèle E (1955-1961) et modèle G (1959-1977)

Il existe de très nombreux modèles de visionneuses View-Master aux formes sobres (modèles de base), ou fantaisistes (modèles publicitaires) comme la tête de Mickey. Ils sont fabriqués en plastiques marron, puis en diverses couleurs dont le rouge qui l’identifie parfaitement auprès des utilisateurs.

Pour voir d’autres modèles CLIQUER ICI

View-Master 10Modèle actuel américain.

Le design évoluant avec l’époque les plus récentes visionneuses ont des formes futuristes très sobres.

Cliquer sur l’imageView-Master-11pour voir l’animation.

VOIR : projecteurs VIEW-MASTER (à venir)

 

Publié dans Stéréoscopie | Pas de Commentaire »

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus